Tenue de Crans Montana à Dakhla: Le Maroc salue la position "courageuse et responsable" des organisateurs (El Khalfi)

Tenue de Crans Montana à Dakhla: Le Maroc salue la position "courageuse et responsable" des organisateurs (El Khalfi)

Le Maroc a salué la position "courageuse et responsable" des organisateurs du forum Crans Montana (CMF) de demeurer attachés à la tenue de la session annuelle de cette rencontre du 12 au 14 mars dans la ville de Dakhla, en dépit des pressions et des tentatives de perturbation dont ils ont fait l'objet. Intervenant lors du point de presse à l'issue du Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a saisi cette occasion pour saluer "la position courageuse et responsable adoptée par les organisateurs du forum Crans Montana, qui ont rejeté toutes les pressions et manoeuvres de perturbation dont ils ont fait l'objet en raison du choix de la ville de Dakhla, l'un des chefs lieux de nos provinces du Sud, pour abriter cette importante manifestation".
Pour M. El Khalfi, le fait que cette initiative fasse l'objet de surenchère et de tentatives de perturbation, était "prévisible de la part de parties habituées à agir de la sorte". Il a qualifié de "désespérées" ces tentatives, "qui ne dissuaderont point le Royaume de persévérer sur sa voie". Le choix du Maroc pour tenir la session annuelle du Crans Montana "reflète la place qu'occupe le Royaume, la confiance dont il jouit, ainsi que son attractivité au niveau mondial", a estimé le ministre, ajoutant que la nature des questions qui seront débattues lors de cette rencontre sont à même de renforcer la position du Maroc en tant qu'acteur agissant dans le débat autour du devenir de l'humanité, des problématiques de la sécurité et de la stabilité et des questions de développement aux niveaux africain et mondial. Le Forum de Crans Montana avait choisi la ville de Dakhla pour sa prochaine session annuelle, une initiative qu'il considère comme "un acte de paix majeur et une opportunité pour tous de se retrouver, de voir et de parler". "Dakhla est par essence un modèle pour l'avenir du Maroc et de l'Afrique et jouit d'une position stratégique exceptionnelle en tant que plaque tournante sur le plan économique", avait déclaré Jean-Paul Carteron, président fondateur du CMF, réputé depuis une trentaine d'années pour son engagement à "construire un monde plus humain et plus impartial".(MAP). BR/TR---TRA.