Dans son dernier rapport sur le terrorisme dans le monde, le département d'Etat a indiqué que le différend politique entre le Maroc et l'Algérie autour de la question du Sahara constitue un obstacle devant une coopération plus approfondie pour la lutte contre le terrorisme. Ledit rapport a fait savoir également que l'organisation d'Al Qaida enrô le de plus en plus de Marocains pour combattre à l'étranger, notant que les autorités marocaines craignent le retour de ces jihadistes pour commettre des attentats terroristes sur le territoire marocain.

 

01/06/2013