Tindouf: acte de désobéissance sans précédent des services de sécurité du Polisario

Tindouf: acte de désobéissance sans précédent des services de sécurité du Polisario

Les services de sécurité du Polisario refusent d’appliquer des instructions du soi-disant «ministre sahraoui de l’Intérieur» leur interdisant d’opérer en dehors des «wilayas» relevant de leurs compétences.

Le torchon brûle entre les services du Polisario et le soi-disant «ministre sahraoui de l’Intérieur» Hama Salama. En cause, une circulaire distribuée par ce dernier aux différents services leur interdisant toute sortie en dehors de leur champ d’intervention, en l’occurrence les soi-disant «wilayas» où ils sont censés être cantonnés.

Selon le site Al Mostakbal Sahraoui, les services de sécurité ont refusé d’appliquer cette instruction. Ce qui constitue clairement une fronde sans précédent contre le département de tutelle et, par extension, le secrétariat général du Polisario à Rabouni.

Ce bras de fer intervient alors que les services de sécurité sahraouis sont accusés de tisser des relations interlopes avec les trafiquants d’armes, de drogue et de voitures volées, essaimant toute la région sahélo-saharienne.