Tindouf : Christopher Ross avait, activement, assisté à une séance de projection d’un film anti-Maroc, financé par l'Algérie et diffusé par la mission sud-africaine à l’ONU, durant laquelle séance, il a eu des mots durs pour le Maroc.

Le forum de soutien aux autonomistes de Tindouf ‘FORSATIN’, a urgé le secrétaire générale des nations unis Ban Ki Moon, de mettre fin aux agissements de son envoyé personnel au Sahara, Christopher Ross, jugés par ce forum sahraoui, comme violant le pacte de neutralité, que doit, en principe, caractériser sa mission, et que Ban Ki Moon lui-même avait assurer garantir, lors de son entretien téléphonique avec le Roi Mohammed VI en octobre dernier. 

 

Le Forsatin, via un communiqué, a condamné les positions franchement pro-algériennes, de l’émissaire américain, dont il a fait acte, ces derniers jours, lorsqu’il s’était dit à Madrid, pour un processus d’autodétermination pour la population sahraouie, et puis lorsqu’il surprit son monde, en allant assister à une séance de propagande anti Maroc, organisée par les sud-africains au siège des nations unis. 

 

Le Forsatin, a relevé dans son communiqué, le parti pris, que Ross a franchement laisser voir, lorsqu’il versa dans la provocation, en répondant à des parlementaires marocains, qui étaient venus défendre le Maroc à cette activité pro-polisarienne à l’ONU, en leur lançant que c’est 'le Maroc qui retarde le processus de règlement de ce conflit, par son refus de la tenue d’un referendum'.

11/03/2013