Des coopérants de défense sud-africains seront bientôt déployés aux camps du Polisario, à Tindouf dans le Sahara oriental, pour encadrer les milices séparatistes, en prévision d’un ré-éclatement des hostilités et des attentas violents contre le Maroc. 

 

Une source d’un pays occidental, citée par l’hebdomadaire Ma Waraa Al Hadath, a indiqué qu’en marge du sommet du cinquantenaire de l’union africaine à Addis-Abeba, Les sud-africains se sont engagés de dépêcher à Tindouf au Sahara oriental, des consultants militaires, pour évaluer les besoins en armes et en entrainements des miliciens polisariens et pour arrêter un plan d’action suivant cet objectif. 

 

La source occidentale n’a toutefois pas précisé, si les séparatistes du Polisario comptaient reprendre les hostilités armées de façon frontales avec les FAR, ou bien s’il s’agirait d’un programme sud-africain d’entrainement et de perfectionnement aux techniques de subversion urbaine, des attentats terroristes et des violences contre les forces de l’ordre dans les provinces du sud.

08/06/2013