Tindouf : Associatifs et dignitaires tribaux sahraouis ont, aux périls de leurs vies menacées par le polisario et les services algériens, exprimé leur pleine approbation, du modèle renouvelé pour le développement du Sahara, présenté au Roi Mohammed VI, par le CESE.

La feuille de route présentée à Agadir devant le Roi Mohammed VI, par le président du CESE, Chakib Benmoussa, a eu grand écho, auprès des sahraouis détenus par le régime algérien, aux camps de Tindouf. 

 

En effet, rapporte le FORSATIN, des activistes sahraouis et des dignitaires de tribus sahraouis aux camps, ont exprimé, malgré les menaces algériennes, leur satisfaction des contenus et des méthodologies, planifiés par le conseil économique, social et environnemental (CESE), pour réaliser un nouveau plan de développement des provinces du sud. 

 

«Réaliste et inédit» ainsi ont qualifié les sahraouis de Tindouf, la feuille de route du CESE, ils y vantèrent dixit «la transparence et la crédibilité des statistiques y présentées, ainsi que la volonté de l’Etat de mettre à contribution, la population sahraouie, dans l’élaboration d’un plan les concernant en premier lieu». 

 

Le Forsatin rapporta que les sahraouis de Tindouf se sont félicités, que ce plan de développement des provinces du sud, confirmera dans leur convictions, de large pans de la population sahraouie des camps qui souhaitent rentrer au Maroc, au défit des menaces et des exactions polisaro-algériennes.

 

12/01/2013