Trente-sept étrangers tués à In Amenas, Alger dit avoir évité la catastrophe

Le ministre algérien n'a pas donné de précision quant à la nationalité des victimes, mais l'on sait déjà qu'il s'agit, parmi les étrangers confirmés morts par leurs pays, un Français, un Américain, deux Roumains, trois Britanniques, six Philippins et sept Japonais. 

 

Pour sa part, le ministre des affaires étrangères algérien, Mourad Medelci, a estimé que l'assaut donné par les forces spéciales algériennes pour libérer les otages détenus par des terroristes sur le site d'In Amenas a permis d'éviter une "véritable catastrophe".