Tunis : Le ministre marocain de la Communication, Mustapha Khalfi, a vivement condamné l’agression d’un journaliste marocain lors des travaux du Forum social mondial réclamant l’ouverture d’une enquête afin de déterminer les circonstances et les responsables de cette agression.

“Il faut ouvrir une enquête pour clarifier les circonstances et les responsabilités”, a déclaré à l’AFP Mustapha Khalfi; ajoutant que le Maroc “condamne et rejette ces actes d’agression”, et assurant voir dans cette “violence” une “faillite de la thèse séparatiste”. 

Le journaliste marocain a été malmené et empêché de filmer lors d’un accrochage ayant opposé des Algériens et Sahraouis à des participants marocains lors d’un atelier sur le Sahara occidental au Forum social mondial (FSM) de Tunis; rapportent les médias tunisiens. 

31/03/2013