Le chef du Polisario a de nouveau adressé un message au secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon. Dans sa toute dernière missive, Mohamed Abdelaziz dénonce la visite que s’apprête à effectuer Mohammed VI à Laâyoune et Dakhla. Contrairement à une précédente lettre remontant à début novembre, le leader inamovible du mouvement séparatiste s'est gardé de demander à l’ONU d’empêcher le voyage du souverain.

En revanche, il a souligné que le roi n’a pas le droit de se rendre dans un territoire sur lequel « il n’exerce aucune souveraineté » politique ou «administrative », selon ses dires. La lettre de Mohamed Abdelaziz abonde, par ailleurs, du terme « occupation » marocaine du Sahara.

Dakhla et Laâyoune se préparent depuis des jours à accueillir Mohammed VI. Le roi devrait continuer le programme de ses activités interrompu en novembre pour cause de sa maladie.

05/02/2016