En réaction à une revue de presse publiée sur le360 concernant un déplacement d’une délégation du Polisario à Moscou, l’ambassade de Russie à Rabat a tenu à apporter des explications qui démontent, encore une fois, les mensonges de la propagande algéro-séparatiste. Les détails.

 

Dans la soirée du dimanche 26 mars, nous avons publié une revue de presse (sur la base d’un article d’Al Massae) sur le déplacement d’une délégation du Polisario à Moscou et les contacts qu’elle a eus sur place.

 

Suite à cette publication, l’ambassade de Russie a Rabat a apporté les explications que nous reproduisons en intégralité dans le communiqué suivant:

 

«A propos de la rencontre du représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique, Vice-ministre des Affaires étrangères de la Russie, M. Bogdanov, avec la délégation du Front Polisario.

 

Le 23 mars, le représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique, Vice-ministre des Affaires étrangères de la Russie, M. Bogdanov, a reçu la délégation du Front Polisario, conduite par M. Khaddad, le chef du Comité des affaires extérieurs du Front, invitée à Moscou par l’Institut des études orientales de l’Académie des sciences de Russie.

 

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont échangé des points de vue sur le développement de la situation à propos du règlement du conflit au Sahara occidental y compris à la lumière des préparatifs pour l’examen, en avril prochain au sein du Conseil de sécurité de l’ONU, de la question du renouvellement du mandat de la MINURSO.

 

M. Khaddad a exprimé le point de vue du Front, qui est une des parties au conflit, à propos de la situation actuelle.

 

La partie russe a confirmé l’immuabilité de la position de la Russie, fondée sur la nécessité de trouver une solution politique mutuellement acceptable à ce problème de longue date, sur la base des résolutions pertinentes des Nations Unies. Avec ceci, Moscou a mis l’accent sur sa volonté de continuer le travail dans cette direction en concert avec toutes les parties intéressées, en particulier avec les partenaires du «Groupe des Amis du Sahara occidental».

 

En outre, la Russie a mis l’accent sur la nécessité d’intensifier les efforts de la communauté internationale en vue de parvenir à un règlement équitable à long terme pour le Sahara occidental, prenant en compte les intérêts fondamentaux des peuples de la région d’Afrique du Nord et contribuant à l’amélioration de la situation au Maghreb».

 

Ainsi se termine le communiqué, envoyé par l'ambassade de Russie à le360.

 

Il est à rappeler que l’annonce de la visite d’une délégation du Polisario en Russie a été largement exploitée par les responsables du Polisario et leurs relais médiatiques. La communication des responsables du Polisario a été par la suite extrêmement gênée, du fait de l’absence dans les comptes rendus des rencontres de la terminologie séparatiste dictée par Alger.

 

Le mot «autodétermination», cher à la propagande séparatiste, n’a pas été cité par les responsables russes. Et il ne figure pas non plus dans la mise au point de l’ambassade de Russie à Rabat.   

 

Autre clarification importante: la délégation du Polisario ne s’est pas rendue à Moscou à l’invitation du Parlement russe, mais de l’Institut des études orientales de l’Académie des sciences de Russie.

 

27/03/2017