Dans un document distribué, hier jeudi, à la presse accréditée à l'ONU, Washington a réitéré son soutien à la proposition marocaine d'autonomie, réaffirmant son engagement à appuyer les efforts onusiens pour trouver une "solution pacifique, durable et mutuellement acceptable" au conflit saharien.

 

Une clarification a été apportée par Washington, hier jeudi 17 mars à New York, dans la foulée de la crise entre le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et les autorités marocaines. Dans un document distribué par le Secrétariat d'Etat US à la presse (dont le360 détient copie), Washington a réaffirmé son soutien à l'initiative marocaine pour octroyer un statut d'autonomie au Sahara. "Nous considérons le Plan marocain d'autonomie comme étant sérieux, réaliste et crédible", a-t-elle précisé, indiquant "penser que cette initiative représente une approche potentielle susceptible de satisfaire les aspirations du peuple au Sahara occidental à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité". 

 

Par la même occasion, l'administration américaine affirme "continuer à soutenir le processus" engagé par les Nations Unies en 2007, sur la base de l'offre d'autonomie, en vue de trouver une issue politique au conflit saharien.

 

Par ailleurs, Washington indique continuer à "appuyer le travail de l'Envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU (Christopher Ross) et le mandat de la Minurso".

 

18/03/2016