Affaire Brahim Ghali: le Parti populaire espagnol demande une commission d'enquête parlementaire

Affaire Brahim Ghali: le Parti populaire espagnol demande une commission d'enquête parlementaire

Le Parti populaire espagnol va déposer une demande pour la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les conditions de l'entrée de Brahim Ghali en Espagne, en avril dernier.

Selon la presse espagnole, le groupe du PP au Congrès des députés s’apprête à déposer une demande de création d'une commission d'enquête sur l'arrivée en Espagne du chef du Polisario, Brahim Ghali, en avril dernier.

Selon plusieurs médias espagnols, dont l’agence EFE, le juge du Tribunal d'instruction numéro 7 de Saragosse, Rafael Lasala, a décidé de convoquer l'ancienne ministre des Affaires étrangères. Arancha Gonzalez Laya est appelée à clarifier sa participation dans cette affaire.

 

La convocation d'Arancha González Laya devant le juge intervient après le témoignage de son ex-chef de cabinet, Camilo Villarino, durant ce mois de septembre. 

 

La convocation de Gonzalez Laya en tant qu'accusée a été demandée le 14 septembre 2021 par l'avocat Juan Carlos Navarro. Une demande soutenue par l'avocat Antonio Urdiales, qui représente l’accusation populaire dans l'affaire Brahim Ghali. 

 

«Chaque jour, les doutes sur le rôle de la Moncloa et le rôle du gouvernement de La Rioja dans l'affaire Ghali se multiplient», a déclaré la porte-parole du PP.