Le sultanat du Maroc a signé des accords internationaux avec les pays européens entre 1787 et 1895 (Soit sur deux siècles environ). L'ouvrage de Maurice BARBIER : « Le conflit du Sahara occidental » édition l’harmattan en page 42 donne le liste de ces traités.

Par ces traités les occidentaux obtenaient du sultan l'autorisation de pêcher dans les eaux marocaines et la protection des marins quand les navires font naufrage.

Ces traités sont importants car les sultans font référence aux territoires qu'ils contrôlaient. Au sud le territoire du sultanat s’arrête à OUED NOUN affirmaient les sultans.

1) Traité de Marrakech de 1767.

 

Ce traité est signé entre le sultanat du Maroc et l'Espagne. Dans son article 4, le sultan s'engage à secourir tous les marins espagnols qui feront naufrage sur les côtes marocaines.

Dans son article 16 le sultan autorisait l'espagne à fonder des comptoirs au sud de l'oued NOUN car son autorité ne s'y exerçait pas. Le livre de Maurice BARBIER est plus explicite sur la question.

2) Traité de Meknès de 1799

 

Ce traité a été signé par à MEKNES le 28 mai 1799. Ce traité garantit aux espagnols la sécurité quand leur bateau fait naufrage prés de la rivière NOUN et ses environs. Mais sa majesté, disait le traité, quoique ne possédant pas la souveraineté sur les tributs du sud de OUED NOUN intercédera auprès de ces tributs au sud de OUED NOUN pour sauver les naufragés.

3) Traité de Tanger de 1856

 

Le traité de TANGER de 1856 est signé entre L'ANGLETERRE et le sultanat du Maroc. L'article 33 de ce traité fait la distinction entre le Maroc jusqu'à l’Oued NOUN et le territoire au delà de l'Oued Noun. Sur cette région qui échappe à son autorité le sultan intercédera auprès des tributs sans garantie.

4) Traité de Madrid de 1861

 

Le traité de Madrid a été signé entre l'Espagne et le Maroc le 20 Novembre 1861. Il reprend les mêmes termes que le traité de 1856. Là aussi le sultan ne peut se porter garant que sur le territoire jusqu'à l'OUED NOUN.

L'ouvrage de Maurice BARBIER qui a été édité en 1982 et réédité récemment contient des précisions sur deux autres traités (Traité de TETOUAN de 1860 et l'accord Anglo-marocain de 1895) qui ne contredisaient aucunement les autres traités quand à l'étendu de la souveraineté du sultanat du MAROC qui s’arrête à l'Oued NOUN

05/11/2012