Pendant que Monsieur Christopher ROSS boit son thé sous une tente du Polisario qui est une organisation marxiste totalitaire, et en ayant le culot de signer dans leur maudit livre d’or, il est doit être le seul à Tindouf qui ne sait pas ce qui se passe derrière la tente ou il était !

A Tindouf on ne parle pas de l’homme, puisque pour les miliciens du Polisario l’homme n’existe pas, seul le chef le grand existe et ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, ils sont simplement et purement torturés, souvent jusqu’à la mort.

L’émissaire spécial des nations unis pour le Sahara Occidental Marocain, doit sans doute changer de lunettes, pour qu’il puisse enfin voir les exactions du Polisario à l’encontre des otages Sahraouis à Tindouf.

Il est grand temps que le monde entier traite ce gros point noir qui concerne ces pseudos refugiés, qui ne sont rien d’autre que des otages aux mains de miliciens  du Polisario et les responsables d’Alger.