Depuis la consécration de la souverainté nationale et ses diverses dimensions par le droit international contemporain, le principe de non-gérence dans les affaires intérieures des Etats est devenu une règle fondamentale dans les remation de paix et d'amitié sur le plan internationale .

Plusieurs entités gouvernementales - internationales ou régionales - ont ainsi inscrit ce principe, garant de la paix et de la sécurité, dans leurs dispositifs juridique respectifs .

25/09/2012