Accords agricole et de pêche: la CGEM "confiante" en l'avenir des relations entre le Maroc et l'UE

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a estimé hier, mercredi 29 septembre 2021, que la coopération entre l'Union européenne et le Royaume reposait sur des fondamentaux solides.

Réagissant à la décision de première instance du tribunal européen sur les accords agricole et de pêche avec le Maroc, le président de la CGEM, Chakib Alj, a déclaré à la MAP qu''“en tant que secteur privé, nous regrettons cette décision", indiquant que pour "prospérer, toute entreprise a besoin de visibilité et d’un environnement commercial fiable".

 

Le président de la CGEM s'est par ailleurs dit confiant quant à l'avenir des relations bilatérales. "Nous restons confiants et optimistes car l'accord reste en vigueur et la coopération Maroc-UE repose sur des fondamentaux solides", a souligné Chakib Alj, qui était en visite à Bruxelles, à la tête d’une délégation de la CGEM, pour présenter le nouveau "Pacte de modernisation du commerce et de l’investissement entre l’UE et le Maroc".

 

A rappeler que Business Europe, la CGEM et EuroCham Maroc ont adopté, mardi dernier, 28 septembre 2021, un "Pacte de modernisation du commerce et de l'investissement entre l'Union européenne (UE) et le Royaume du Maroc".

 

Ce document appelle à une modernisation du cadre des relations commerciales et d'investissement UE-Maroc, qui est attendue depuis longtemps et doit être capable de libérer le potentiel économique inexploité de ce partenariat, afin de soutenir une reprise économique post-pandémie, effective et durable.