Un haut officier du Polisario, tué lors d’une frappe des FAR

Un haut officier du Polisario, tué lors d’une frappe des FAR

Un autre haut cadre des milices du Polisario a été tué ce mercredi 29 septembre par les Forces armées royales. Il s’agit de Salem Lahbib Cheddad, qui dirigeait le centre de prospection au «ministère de la Défense». Il a succombé à ses blessures suites à des tirs des FAR contre des véhicules du Front qui s’approchaient du mur de sécurité, près de la localité de Doukje. «La frappe a fait également plusieurs morts et blessés parmi le groupe du Polisario qui accompagnait Cheddad», nous confie une source sécuritaire marocaine.

Pour l’heure, la direction du Polisario n’a pas annoncé officiellement la mort de Cheddad. Seuls des sites sahraouis dans les camps de Tindouf et en Espagne ont révélé l'information tout en veillant à passer sous silence qu’il a été tué par les FAR.

Cheddad était habitué à occuper de hautes responsabilités au sein des milices du Polisario. En janvier 2016, Mohamed Abdelaziz l’avait nommé chef de la 7e région militaire.

La perte de Salem Lahbib Cheddad s’ajoute à celles enregistrées en avril dernier de Dah El Bendir, alors chef du corps de la «gendarmerie» du Polisario, et de Najem Ould Ed’Dia, tués lors d’opérations effectuées par les FAR.