Algérie : Des sociétés publiques rompent des contrats avec des entreprises marocaines

Algérie : Des sociétés publiques rompent des contrats avec des entreprises marocaines

L’ordre donné, en mai dernier, par le président algérien Abdelmadjid Tebboune, de résilier les contrats aves les entreprises marocaines, est toujours en vigueur. Il vient de faire deux nouvelles victimes.

Les deux banques publiques Crédit Populaire d’Algérie (CPA) et  la Caisse Nationale d’Epargne et de Prévoyance (CNEP), ont rompu leurs partenariats respectifs avec la Société Maghrébine de Monétique (S2M) et M2M Group, spécialisés en monétique, rapporte Africaintelligence.

Pour rappel, le président algérien avait sommé la Compagnie Algérienne d'Assurance et de Réassurance et la Société Nationale d’Assurance ainsi que l’entreprise de téléphonie et internet, Djezzy détenue à hauteur de 51% par l’Etat algérien, de mettre fin à leurs contrats avec des entreprises marocaines «proches de lobbys ennemis de l’Algérie».