Aminatou Haidar s’offre du bon temps au frais du peuple algérien

La nouvelle est tombée à la veille du vendredi 05 mars 2021, jour des grandes manifestations du Hirak sur l’ensemble du territoire algérien et ce, alors que des pontes polisariens s’offrent le luxe sur le dos des Algériennes et Algériens.

Pour ce qui concerne Brahim Ghali, chef de bande des terropolisariens, la nomenklatura algérienne lui a offert une grande villa à Alger au frais du peuple algérien tandis que les populations algériennes dans la région de Ouargla, une des régions les plus riches en hydrocarbures, vivent dans la misère la plus totale totale.

Quant à Aminatou Haidar, super agent de pacotille des renseignements algérien et exerçant pour profession celle de traîtresse professionnelle et de marionnette entre les mains des caporaux algériens, elle s’exhibe, à chacune de ses sorties du Maroc, sur ordre de ses parrains algériens pour un pays à l’étranger, dans les hôtels de luxe et s’offre une chambre à 11 000 dollars la nuit, sans parler d’autres frais, le tout au frais du contribuable algérien.

De quoi faire sortir de leur gond les Algériennes et Algériens qui ne trouvent plus de lait, de pâtes, de farine, de sucre et autres aliments essentielles sur les étals de leurs marchés. La Honte dans tout ses états !

A ne pas oublier, que la polisarienne Aminatou Haidar gratte également dans les aides destinées aux populations sahraouis marocains séquestrées dans les camps immondes de Tindouf, en plein territoire algérien et se sucre à merveille.

Défend-elle vraiment les Droits de l’Homme ou exploite-t-elle ce fonds de commerce pour se faire plaisir ? Car visiblement, ce ne sont pas les plaisirs qui lui manquent. Elle qui a empoché un joli pactole dans le cadre de la justice et la réconciliation en prétendant qu’elle était victime des années de plomb !

Pour elle tout est argent. Tant mieux après tout, les corrompus n’ont jamais rien libéré, à part leur ventre.

Farid Mnebhi.