Les marocains d’Europe répondent aux traîtres

Le 10 novembre 2019, au Parvis des Droits de l’Homme-Place Trocadéro à Paris, un rassemblement aux couleurs du drapeau marocain, rouge et vert, s’est tenu en réponse à l’outrage inadmissible au symbole éternel de la Nation marocaine commis par des fanatiques décérébrés du séparatisme rifain à la solde des terro-polisariens, du régime algérien et ce, avec l’appui très intéressé, financièrement parlant, de certaines organisations françaises.

Cette infamie faite à l’Etendard National marocain ne pouvait rester sans réponse suite à cet acte inqualifiable commis le 26 octobre 2019, Place de la République, par des traîtres à la Nation marocaine lors d’une curée de quelques fanatiques rifains à la solde de parrains étrangers du « Maroc bashing » à savoir, Algérie et quelques organisations françaises en mal d’argent sonnant et trébuchant. Les municipales françaises s’annonçant !

Aussi, des milliers de Marocains de France et d’autres pays d’Europe se sont mobilisés Place du Trocadéro pour réaffirmer, à la face des sirènes tremblotantes du séparatisme rifain au service d’agendas extérieurs hostiles au Maroc, l'attachement de tous les Marocains à leur drapeau et, à travers lui, à tous les symboles de l'État marocain.

Ces Marocains du Monde, rassemblés en force, avaient pour unique objectif de dénoncer les manœuvres lâches et abjectes de pouilleux qui s’obstinent à les diviser mais aussi à vouloir semer la fitna entre eux, et ont appelé à leur faire barrage et à se mobiliser fortement contre ces traîtres ainsi que leurs soutiens polisariens, algériens et bien sûr français en défendant leur devise, unique mot d’ordre, qui est « Notre Roi, Notre Patrie, Notre Drapeau ».

Pour précision, ce rassemblement patriotique marocain coïncidait avec les célébrations du 44ème Anniversaire de la Marche Verte, fêtées le 06 novembre de chaque année, et fut l’occasion idoine de réitérer l'attachement des Marocains, où qu'ils soient, à l'unité territoriale du Royaume du Maroc.

C’est la raison essentielle pour laquelle les centaines de marocains présents à cette manifestation ont chanté en cœur pour la marocanité du Sahara. Voici l’adresse où voir la video de cette manifestation : Live [Rassemblement] Les Marocains du Monde organisent ce dimanche 10 novembre un rassemblement.

 

Et, il n’est pas un hasard si ce forfait inqualifiable ait été commis par des thuriféraires rifains du séparatisme à la solde des terro-polisariens, dans le contexte d'agitations effervescentes de la prétendue « diaspora sahraouie en France », rémunérée par les pétro et gazo-dollars du gouvernement algérien à la coloration vert-kaki et ce, au détriment du peuple algérien.

Pour rappel, près de 350 activistes rifains, polisariens et français de service s'étaient rassemblés le 26 octobre 2019, à Paris, surfant sur le 3ème anniversaire du décès accidentel de Mohcine Fikri, le regretté poissonnier d'Al Hoceïma, pour délivrer leur pli viscéralement haineux envers leur Mère-Patrie et ce avec l’appui des terro-polisariens dont, leur chef de clan parisien Bachir Moutik.

Il n'y avait ni Hirak ni protestations, mais simplement une poignée de traîtres, aidés par des terro-polisariens, qui méritent des poursuites judiciaires pour atteinte à la dignité nationale et à la sûreté de l'État. N’est-ce pas Fatima l’allumeuse et danseuse de Charlestonne ! Il lui est fortement conseillé de tenter le Mambo ou le Twist la prochaine fois !

Cerise sur le gâteau, Madame Aïcha El Khattabi, fille cadette du grand combattant rifain leur a répondu « Non, mon père n’a jamais voulu créer une république séparée du Maroc »,en réaction à la manifestation organisée, le 26 octobre 2019 à Paris, par une poignée d’activistes séparatistes rifains, en sous-traitance de responsables algériens et de leurs larbins terro-polisariens, qui ont arboré les portraits de feu Abdelkrim El Khattabi dans une tentative minable d’instrumentaliser sa mémoire à des fins bassement séparatistes.

De plus, Députés, Conseillers Parlementaires et Ministres ainsi que le Chef du Gouvernement ont chanté en chœur, le 28 octobre 2019, l’Hymne National au sein même de l’hémicycle du Parlement marocain. Les Associations marocaines ont également adopté la même position. Chose que ne pourront jamais oser faire les ennemis du Maroc, Algérie et Afrique du Sud en tête, et pour cause !

Cette manifestation, du 10 novembre 2019 au Trocadéro de Paris, a traduit un rejet massif des Marocains de France et d’Europe de la profanation abjecte du Drapeau National à Paris par une poussière de renégats marocains d’origine rifaine assistés, et il faut bien le dire, dans leur sale besogne de terro-polisariens.

Des manifestations similaires ont été également organisées par les Marocains installés en Australie, en Nouvelle Zélande, aux Etats-Unis d’Amérique, au Canada et dans de nombreux pays d’Asie démontrant leur indéfectible attachement à leur Mère-Patrie et à leur Roi.

Au fait comment vont ces deux oiseaux sataniques parisiens, à savoir Bachir Oubi Bouchraya, représentant de l’organisation terro-polisarienne à Paris et fidèle habitué des plateaux de « France 24 » et on le sait désormais des « confidences sur l’oreiller », et Aziza Hameida, prétendue présidente de pseudo « Ligue des jeunes sahraouis » ? Dur-Dur d’entretenir des relations sexuelles extra-maritales surtout quand on a des enfants à charge !

Farid Mnebhi.

10/11/2019