Le retour du Président serait sur le point de se concrétiser. Mais dans quel Etat sera t’il ?

Il semblerait que le Chef de l’État algérien pourrait être de retour en Algérie au moment même où il est au centre de toutes les discussions, dans son pays comme dans la diaspora, entre Algériennes et Algériens qui ne savent plus à quel Saint se vouer tant les spéculations vont bon train et les questions continuent de pleuvoir.

Depuis son évacuation en Allemagne à ce jour, à bord d’un appareillage français, la Présidence algérienne maintient le flou sur l’état de santé du Président Tebboune, et semble tenir à l’écart le peuple Algérien, qui pourrait en effet faire fuiter des informations relatives à la santé réelle de leur dirigeant, objet de toutes les spéculations. Tebboune est-il toujours en vie ? Est-il décédé comme l’a révélé Le7tv ? Beaucoup de zones d’ombre entourent l’état du Président algérien.

Comme le disait si bien Gabriel de Broglie, « L'Histoire ne se répète pas, mais ses rendez-vous se ressemblent »,. Ainsi 45 millions d'Algériens sont sans nouvelles de leur Président de la République depuis plus d'un mois. Abdelmadjid Tebboune, élu en décembre 2019, n'est pas apparu en public depuis la fin octobre. Diagnostiqué positif au COVID-19, l'homme avait été confiné cinq jours. Le 28 octobre 2020, on apprenait son hospitalisation en Allemagne. Depuis, silence et langue de bois. Un communiqué officiel affirmait que « le Président a achevé le protocole de soins prescrits ». C'était le 15 novembre 2020.

Quoiqu’il en soit, il ne faudrait pas trop compter sur le Président du Sénat, Salah Goujil, censé assurer période transitoire en cas de vacance du pouvoir, en raison de sa santé vacillante et de son grand âge.

Aussi c’est dans ce contexte délétère que l’armée algérienne tente de trouver une alternative aux différents troubles que subit le pouvoir algérien depuis 2013, date de l’admission de Bouteflika à l’Hôpital Val de Grâce (France) pour un grave AVC, laissant la place au profit d’une camarilla affairiste.

Qui ne se souvient pas de l’intronisation à battant rompu de Tebboune par l’équipe de Gaid Salah précédée par les purges des anciens éléments du DRS. Or ces derniers ont repris du service et aspirent à un retour complet aux affaires par la libération de leur Chef le Général Toufik.

En effet, le 18 Novembre 2020, la Cour Suprême algérienne confirmait le pourvoi en cassation des trois détenus de la prison militaire de Blida, les Généraux Toufik et Tartag ainsi que Said Bouteflika, le prélude sans doute à un nouveau procès qui devrait conduire à leur élargissement.

Aujourd’hui, on commence à assister à une polarisation des clans en vue de tourner la page Tebboune laquelle se conjuguera, bientôt non pas à l’imparfait mais au passé simple.

La bataille s’annonce féroce, tous les coups seront permis pour accéder au pouvoir seul garant de protection judiciaire. Les perdants auront à choisir entre l’exil ou la prison.

Force est donc de constater qu’en une année, l’Algérie a connu trois Présidents plus qu’en vingt ans de Bouteflika, une constitution passée aux forceps avec un taux de participation le plus faible de l’histoire du pays, des retournements de situations les plus rocambolesques au sein des appareils de l’Etat.

Il est vrai que le système algérien opaque renferme des fractures souterraines telles que les alliances, et contre alliances qui peuvent s’opérer à tout instant. Ce qui sous-entend que le dénouement de la crise politique n’est pas pour demain.

L’instabilité sera donc de mise tant qu’aucun compromis ne soit conclu avec la société civile issue de la pression populaire du Hirak. Entre un statut devenu intenable et un maintien du système jugé prioritaire par les élites, la stabilité du pays lors de l’après Tebboune qui se négocie entre décideurs est plus qu’hypothétique.

L’Algérie s’empêtre dans un climat qui rappelle la fin de règne de Bouteflika et comme l’a si bien dit Oscar Wilde « Mieux vaut connaître le pire, quel qu’il soit, que de demeurer dans une affreuse incertitude ».

Farid Mnebhi.

01/12/2020