Les illuminations de Hassan El Kettani ne font pas d’adeptes

L’aboyeur Hassan El Kettani, bien au chaud chez lui, ose encoresortir de sa tanière pour livrer ses illuminations à deux sous à tous ses suiveurs pestiférés, des ignorants méconnaissant l’Islam quiinsiste sur la nécessité de protéger les corps et faire prévaloir l’intérêt général sur le préjudice.

 

Ces mensonges, made Hassan El Kettani, ne peuvent plus tromper le peuple marocain, raison pour laquelle ce faux dévot s’est étendu de tout son long dans la vulgarité pour qualifier de gougnafiers tous ceux qui font, selon ces termes, « des commentaires ridicule et répugnants sur l’épreuve difficile que traversent les Marocains et d’affirmer que les gens vertueux constituent une soupape de sécurité pour la société marocaine ». Non, mais il se prend pour le Prophète (SAW) ce Hassan El Kettani.

 

Au fait, ces marlous, pervers et déviationnistes des principes Sacrés de l’Islam ont-ils fait la moindre donation, même de 01 centime d’Euro, pour venir en aide aux citoyens marocains ? Que dalle ! Pour ces vauriens leurs comptes bancaires sont bien trop importants pour qu’ils puissent être mis à contribution contre la COVID-19.

 

La religion, au lieu d’être un repère des valeurs de paix et de réconciliation, a été utilisée par des marchands du temple dont le but est d’arriver au pouvoir en comptant sur la foi des braves gens. Ces opportunistes et manipulateurs devraient être mis hors d’état d’exercer un quelconque pouvoir.

 

Il est certain, au vu des sorties médiatiques de ce Hassan El Kettani, qu’il est urgent de l’enfermer dans un Centre pour aliéner mentaux car son cas est extrêmement grave. Il se prend pour le Prophète (SAW). Puisse Dieu, le Très Haut, le châtier.

 

Ce Hassan El Kettani commence à gonfler les pompes du peuple marocain par ses illuminations sataniques et ce, au moment où il a besoin d’un soutien sans faille en cette période difficile et il est temps de l’enfermer dans un zoo comme un singe où il pourra danser la merguez party. Il en aura bien besoin. Au fait le singe, lui au moins, est plus heureux que ce Hassan El Kettani !

 

On ne peut que souhaiter à ce sinistre Hassan El Kettani, « Asggwas amatnu ighudan. Bonne et heureuse année Yennayer 2971 ».

 

Farid Mnebhi.

 

 

 

14/01/2021