L’Allemagne, nouvelle terre d'asile du terrorisme islamiste.

Depuis son accession au pouvoir le 22 novembre 2005, la Chancelière allemande, Angela Merkel, a réussi à transformer, en un tour de main, son pays en terre d’accueil pour les jihadistes les plus extrémistes.

Nul ne pourra contredire le fait que l'Allemagne et ses Services de Renseignement se sont fait un malin plaisir à ménager une sortie honorable ainsi qu’une retraite dorée aux terroristes de l’État Islamique, et ce, au su et au vu de ses alliés européens, dont nombre d’entre eux ont été touchés dans leur chair par des attentats islamistes sanglants.

 

 

L'un des plus illustres est le ressortissant germano-marocain Mohamed Hajib, un ancien détenu au Maroc où il avait été condamné à 10 années de prison ferme pour terrorisme.

A l’issue de sa peine, Mohamed Hajib regagne l’Allemagne et lui réclame la somme de 1,5 millions d’Euros de dommages et intérêts pour l’avoir poussé vers son pays d’origine, à savoir le Maroc.

Pis que ça, voilà que Hajib, résidant légal en Allemagne, lance un appel au meurtre en direction de ses compatriotes où qu’ils se trouvent, à travers une vidéo mise en ligne sur You Tube le 13 mars 2021.

Dans cette vidéo, cet ex-condamné pour terrorisme, ayant des liens étroits avec Al Qaïda, appelle les Marocains voulant se suicider à provoquer des carnages au lieu de perdre inutilement la vie.

Sachant que la République Fédérale d’Allemagne abrite prés de 180 000 ressortissants Marocains ou d’origine marocaine, cet appel au meurtre a suscité de vives réactions en Allemagne.

Du côté des autorités allemandes aucune réaction officielle n’a, pour l’heure été enregistrée ; ce qui en dit long sur la générosité du « Germanistan », un pays, leader et poids lourd de l’Union Européenne, qui se transforme en Etat refuge qui accueille à bras grands ouverts les combattants de DAESH.

Ce nouveau feuilleton serait également source de tensions judiciaires entre le Maroc et l’Allemagne, après que Rabat a annoncé, le 1er mars 2021, suspendre toute relation avec Berlin pour sa partialité dans le dossier du Sahara marocain et des soupçons d’ingérence.

La vidéo est disponible sur le site « L’observateur du Maroc et d’Afrique », en date du 13 mars 2021, sous le titre « Vidéo : l’Allemagne va-t-elle se transformer en Germanistan à force de couvrir des terroristes ? ».

Farid Mnebhi.

14/03/2021