Eric Laurent et Catherine Graciet pètent les plombs.

Ce n'est pas vrai ! Malgré toutes les preuves à charge, incontestables et irréfutables, ces deux plumitifs tentent de sauver leur peau face à la justice en tentant de contester les enregistrements.
Des enregistrements, produits par la défense marocaine, entre autres pièces à conviction, qui constituent bel et bien des preuves matériels de leur tentative de chantage et d'extorsion de fonds pour lesquelles ils sont poursuivis.
Confronté à leur devenir, ces deux journalistes sans éthique tentent de sauver les meubles en tentant de contester la légalité des enregistrements, mais ils ont oublié le contrat qu'ils ont signé et les 40 000 euros retrouvés dans les poches de chacun d'entre eux lors de leur interpellation. Une question : allaient-ils les déclarer aux services des impôts ?
Nouveau rebondissement en ce 06 septembre 2015, Eric Laurent et Catherine Graciet, comprenant que s'en était fini pour eux, tentent une dernière sortie, comme le rossignol qui pousse son plus beau chant lorsque son coeur est piqué par une épine de rosier. Elle est révélée par "Le Journal du Dimanche".
En effet, celui-ci publie dans sa dernière livraison, que ces deux maîtres chanteurs déclarent ni plus ni moins que les services de sécurité français, à savoir la DGSE, a un taupe proche de l'entourage du Roi du Maroc ; un scoop renversant !
Un scoop qui confirme que ces deux individus, pris en flagrant délit de chantage et d'extorsion de fonds, répondent à un autre agenda, à savoir celui de ternir les relations franco-marocaines et ce, à la veille de la visite de Président Français et après la parfaite réussite des élections communales et régionales qui se sont déroulées au Maroc, comme l'attestent les multiples déclarations internationales.
Autres révélations qui coulent définitivement les deux journalistes du dimanche, celles publiées par le quotidien "Le Monde" en date du 09 septembre 2015 qui affirment que les éléments contenus dans le dossier sont accablants et incontestables ; un quotidien, qui plus est, est connu pour ne pas être très proche du Maroc.
Ces deux lascars ont bien pété les plombs ! Leur rêve de s'offrir une place au soleil s'estompe de jour en jour. Leur place sera t-elle à l'ombre ?
Farid Mnebhi.

10/09/2015