Fête du Trône: Le discours Royal a affirmé la place de l'intégrité territoriale en tant que composante indissociable de la doctrine nationale

Dakhla - Le discours adressé par SM le Roi Mohammed VI à la Nation à l'occasion du 16-ème anniversaire de l'accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres a affirmé la place centrale de l'intégrité territoriale en tant que composante indissociable de la doctrine nationale immuable des Marocains, a affirmé M. Abdelfattah El Fatihi, expert en questions du Sahel et du Sahara.

Dans ce discours, SM le Roi Mohammed VI a fixé les aspects de la pratique d'une diplomatie insistant sur l'inviolabilité de l'intégrité territoriale en tant que composante indissociable de la doctrine nationale inaltérable qui ne se prête à aucune concession, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP.

La conviction du bienfondé de cette doctrine se renforce davantage par les développements positifs advenus dans l'affaire du Sahara, a relevé l'expert, notant que la communauté internationale a eu la mesure de la justesse de la position marocaine tant au niveau international que régional et de l'efficacité de son approche politique nationale, qui s'est érigée en modèle pionnier au regard des grands défis sécuritaires dans son voisinage régional.

Selon M. El Fatihi, le discours de SM le Roi intervient dans un contexte marqué par des développements positifs qu'a connu le Royaume à la lumière des profondes réformes politiques et constitutionnelles engagées, de la prochaine mise en œuvre de la régionalisation avancée et des développements positifs qu'a connu la question nationale.

Et d'ajouter que le Souverain a réitéré les grandes lignes de la stratégie diplomatique du Royaume qui consiste en la consécration de la solidarité et de la coopération sud-sud avec les pays africains en particulier, en ce sens que l'ouverture sur l'Afrique s'est érigée en choix stratégique du Royaume, comme en témoignent les visites régulières de SM le Roi à plusieurs pays africains en vue d'examiner les voies de développement la coopération au service des intérêts communs et de la promotion des conditions du citoyen africain.

03/08/2015