L'une des pire action de déforestation de l'histoire du Maroc est celle qui a touché l'arganerais de la région de Guelmim. 

En effet, l'arbre a été victime du pillage lié à la transformation de son bois en charbon et en bois de chauffe. 

Du fait de la qualité de sa braise, dans les provinces du sud son charbon est préféré aux autres charbon et énergies pour la préparation du thé. Le pillage continu à approvisionner les marchés locaux  et les vendeurs sont peu soucieux des conséquences catastrophiques de leurs activités. 

Ainsi, est-il important que les citoyens prennent conscience de la gravité de leurs comportements d’acheteurs. 

Le boycott du charbon d'arganier et la lutte contre le trafic est un impératif pour sauver les arganiers menacés du Maroc.

Poème : 

Arganier

Ô beau et généreux arganier,

toi qui a nourri mes troupeaux.

Me protègeant,

moi berger 

du soleil brûlant 

et des vents chauds 

effrénés .

Les hommes tiraillés

par le monde entouré

reniant tribu et loi sacrée 

dans leur chute

t’ont arraché

à la terre brune 

pâturée.

 

Latif OUBELLA

Acteur associatif, membre de la tribu sahraoui Aït Brahim (confédération tribale Tekna), militant pour le réseau ferroviaire des provinces du Sud.

25/11/2016