Au titre des opérations de la Minurso pour l’exercice allant du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014, le budget de la Minurso a atteint 60 475 700 dollars (source : UN.org).

Les coûts de la Minurso comprennent 6,7 millions de dollars pour la rémunération des 226 personnels militaires et de police, et plus de 245 millions de dollars pour la rémunération des 262 personnels civils, soit un salaire moyen de 92 000 dollars par employé par an (ce qui équivaut à un salaire de 7 700 dollars par mois !). [Voir le détail des dépenses sur la note du Secrétaire général de la MInurso].

Plus de 60 millions de dollars par an pour les « observateurs » de la Minurso, avec un salaire moyen mensuel de 7 700 dollars !

 

Parmi les autres larges dépenses de la Minurso, on notera 715 000 dollars pour les « voyages », sans compter 1,5 million de coûts de transports terrestres et 14,9 millions de coûts de transports aériens.

Le budget comprend aussi, entre autres, près de 3 millions de dollars de coûts d’installations et d’infrastructures, et 4,5 millions de dépenses « diverses ».

Pour rappel, suite à un accord entre le gouvernement du Maroc et le Front polisario, la MINURSO a été établie et déployée en septembre 1991 afin de surveiller le cessez-le-feu et organiser un référendum qui permettrait aux habitants du Sahara occidental Marocain, habilités à voter, de décider du statut futur de ce territoire.

Si la Minurso venait à accroître ses missions, il est probable que son coût atteindrait les 100 millions de dollars par an. En a-t-on les moyens en période de crise ? N’y a t-il pas de meilleurs investissements à faire pour les Droits des habitants du Sahara ? Assurément OUI.

22/04/2014