Originaire du Sahara, Mbarka Bouaida, l’atout femme de la diplomatie marocaine

Jeune, sympathique et dynamique. Telle est l'impression que laisse à ses interloculteurs Mbarka Bouaida laministre déléguée aux Affaires étrangères et de la Coopération. Cette sahraouie quadra, née avec la marche verte en 1975 à Lakssabi près de Guelmim, est une forte en thème qui séduit et convainc.

Dans les chancelleries et autres rencontres internationales, on en parle volontiers comme « le nouvel atout de la diplomatie marocaine ».

Membre d'une famille de notables sahraouis et issue du monde des affaires,

elle n’en finit pas de faire la promotion du Maroc en tant que terre d’investissement. «A ce titre, elle a ainsi été un personnage clé dans l'organisation du Sommet global de l'entrepreneuriat, qui s'est tenu en novembre 2014 à Marrakech » fait remarquer ce journaliste. C’est donc sans surprise que la jeune femme a été désignée " Young Global Leader" du World Economic Forum en 2012.

Diplomate avertie mais aussi femme politique aguerrie. Mbarka Bouaida a également l’expérience de la compétition électorale. En 2007, elle est élue députée aux couleurs du Rassemblement national des indépendants et fait son entrée au Parlement où elle préside la commission parlementaire des affaires, la défense nationale et les affaires islamiques.

De sa coprésidence de la commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne et de celle du forum parlementaire international pour la démocratie, Mbarka Bouaida garde un souvenir intense qui a marqué à jamais son parcours parlementaire.

08/03/2015