Le Polisario déstabilisé par les nouvelles propositions de Christopher Ross

Les articles lénifiants produits à l’occasion de la visite de Christopher Ross en Algérie cachent mal le profond dépit ressenti par les dirigeants du Polisario et de l’Algérie. Les uns et les autres sont particulièrement inquiets par les propositions apportées par le médiateur onusien.

D’après des sources bien informées dans les camps de Tindouf, Christopher Ross a prononcé lors de sa visite le mot que craignaient le plus l’Algérie et le Polisario: l’autonomie. Le médiateur onusien dans le conflit du Sahara occidental aurait évoqué le plan d’autonomie proposé par le Maroc comme une piste à envisager pour surmonter le blocage actuel dans le processus politique.

Une offre qui a provoqué une véritable douche froide au vu de la confusion qui s’est emparée des divers cercles du pouvoir en Algérie. En effet, en plus de cinq ans de médiation dans la région, c’est la première fois que la visite de Christopher Ross en Algérie provoque autant d’angoisse. Le chef du Polisario s’est déplacé à Alger pour l’occasion. Ross a également eu droit à une cascade de rendez-vous arrangés à la dernière minute. Selon la même source, le médiateur de l’ONU a rencontré non seulement Mohamed Abdelaziz, mais les principaux responsables algériens, y compris les hauts gradés du DRS qui contrôlent tout ce qui concerne le Polisario et les camps de Tindouf.

Pourtant, selon la même source, la nouvelle orientation adoptée par Christopher Ross ne fait que traduire la position réelle des grandes capitales mondiales. Que ce soit en Europe ou aux Etats unis, les principales puissances internationales voient avec beaucoup d’appréhension le projet algérien de créer une république sahraouie dans la région.

Un tel scénario qui, selon la même source, appartient plus au domaine de la fiction que de la politique, risque de susciter un nouveau foyer de tension dans une zone menacée directement par l’insécurité et la déstabilisation provoquée par les groupes extrémistes et les djihadistes.

23/02/2015