Récupération de la province de Oued Eddahab : une étape cruciale dans le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume

Rabat – Le peuple marocain célèbre, ce vendredi, dans la joie et la fierté le 36ème anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab, qui constitue une étape cruciale dans le parachèvement de l’unité territoriale du Royaume et confirme les liens indéfectibles entre les tribus de Oued Eddahab et le Glorieux Trône Alaouite.
La commémoration de cet évènement phare constitue également une occasion pour mettre en avant la dynamique soutenue visant à conforter l’unité nationale et promouvoir le développement dans les provinces du sud du Royaume.
Le retour historique de cette partie chère du territoire marocain à la patrie a été le résultat d’une lutte de longue haleine engagée sur plusieurs décennies par le Maroc pour parachever son indépendance et son intégrité territoriale. Cette lutte a été marquée dès le 23 novembre 1957 par le soulèvement des tribus d’Ait Baâmrane contre l’occupation, aboutissant à la récupération de la ville de Tarfaya, puis de Sidi Ifni en 1969 et des autres parties du Sahara marocain grâce à l’épopée de la Marche Verte en 1975.
Quatre ans plus tard, le lundi 14 août 1979, la population de Oued Eddahab, à travers ses élites, ses notables, ses oulémas et représentants des différentes tribus, s’est rendue dans la capitale du Royaume pour présenter à Feu SM Hassan II leur serment d’allégeance et réaffirmer leurs liens d’attachement indéfectible au Glorieux Trône alaouite.
Par cet acte solennel et hautement patriotique, les habitants de Oued Eddahab ont signifié qu’ils ne braderaient jamais leur identité marocaine en affirmant au monde entier que le Sahara a toujours été marocain et qu’il le restera pour toujours, en dépit des manouvres des adversaires.
Le 4 mars 1980, le regretté Souverain était allé à la rencontre de la population de Oued Eddahab dans le cadre d’une visite officielle à Dakhla à l’occasion de la Fête du Trône. Cette visite avait insufflé un élan fédérateur à l’unité nationale, marquant ainsi des retrouvailles grandioses entre l’unificateur de la patrie et ses fidèles sujets et attestant une nouvelle fois de l’attachement des populations des provinces du Sud à la mère patrie et à ses institutions sacrées.
Depuis lors, le Maroc n’a cessé de multiplier les initiatives et de mettre en place des projets visant à renforcer la dynamique de développement économique et social de ses provinces du Sud dans le cadre d’un processus global et continu.
Suivant la voie tracée par Son auguste père, SM le Roi Mohammed VI entoure de Sa haute sollicitude les provinces du Sud et leurs populations.
A cet égard, SM le Roi a réitéré, dans le discours prononcé à l’occasion de la Fête du Trône 2014, la place centrale accordée par le Maroc à la question du Sahara comme étant la première priorité des Marocains, en appelant à la mobilisation et à la vigilance pour faire face aux manœuvres des ennemis de la Nation.
“Concernant la question de notre intégrité territoriale, Nous avons défini, dans Notre Discours de la Marche Verte, de façon claire et franche, les principes et les référentiels devant servir de base pour traiter l’affaire du Sahara Marocain aux niveaux interne et international”, a souligné le Souverain dans Son discours.
“Les développements advenus dans l’affaire du Sahara ont démontré la justesse de notre position au niveau onusien et la sincérité de nos orientations au niveau national”, a affirmé SM le Roi.
“Or cela ne signifie pas que nous avons clos ce dossier. Au contraire, chacun doit rester vigilant et mobilisé pour contrecarrer les manœuvres des adversaires et s’opposer à toute déviation susceptible de se produire dans le processus de règlement onusien”, a indiqué le Souverain, annonçant le lancement de la mise en œuvre de la régionalisation avancée et du modèle de développement des provinces du Sud du Royaume.
Aujourd’hui, 36 ans après sa récupération, la province de Oued Eddahab, érigée en région économique, vit au rythme d’un processus de développement important et soutenu, mené avec la contribution des différents départements ministériels, institutions publiques, conseils élus, acteurs locaux et secteur privé, selon une approche participative et solidaire. Grâce à cette stratégie de développement, la province de Oued Eddahab fait partie actuellement des pôles d’investissements tant nationaux qu’étrangers, notamment dans les domaines de la pêche, de l’équipement, de l’agriculture et du tourisme.
La commémoration de la récupération de la province de Oued Eddahab est une occasion de renforcer la mobilisation pour préserver l’unité du Royaume, de se remémorer les valeurs nationales et d’aller de l’avant dans le processus d’édification et de développement économique dans les différents domaines.

12/08/2015