Un haut officier du Polisario, tué lors d’une frappe des FAR

Un autre haut cadre des milices du Polisario a été tué ce mercredi 29 septembre par les Forces armées royales.

Les polisariens s’amusent à menacer le Maroc et ils ne sont pas les seuls. Du jamais vu !

Le 15 novembre 2015 est une journée riche en élucubrations des polisariens et des dirigeants algériens et ce, pour deux raisons.

Les polisariens menacent le Maroc. Du déjà vu et entendu !

Il n’en fallait pas plus, pour que les délurés pantins polisariens ne brandissent, dans un communiqué publié le 09 novembre 2020 et repris pompeusement par l’agence de presse officielle algérienne (APS), la menace de reprendre les armes contre le Maroc et donc de rompre le cessez-le-feu de 1991.

Guergarat : Les options, militaires et autres, pour éliminer la vermine

Guergarat, ce passage frontalier aux fins fonds du Royaume, est le théâtre de provocations inacceptables au demeurant de la part d’agitateurs séparatistes qui tentent désespérément de bloquer la route reliant l’extrême sud marocain au nord de la Mauritanie.

Maroc-Algérie : Le double jeu du général De Gaulle pendant la Guerre des Sables

Le 23 octobre 1963 au palais de l’Elysée, De Gaulle discutait avec son ministre des Affaires étrangères, Alain Peyrefitte, au sujet du conflit armé opposant le Maroc à l’Algérie ; ses deux anciennes colonies. Adepte de «nous les aidons à s’entretuer», il avait offert l’occasion à l’Union Soviétique de jouer le rôle de médiateur et d’asseoir sa présence au Maghreb.

Quel boucan des responsables algériens pour une caserne militaire marocaine à Jerada !

Même un oiseau ou une abeille n’oserait rire ou chanté l’animosité invétérée des responsables algériens envers leur voisin du Maroc pour la simple mise en place d’une caserne militaire marocaine, à quelques encablures de sa frontière, etqui n’en finit pas d’exciter ces délurés et complexés de dir

Les responsables algériens menacent le Maroc. Du jamais vu !

Selon les dernières informations diffusées par la presse algérienne à deux dinars démonétisés et les responsables algériens, il semblerait que le Royaume du Maroc ne serait pas à l’abri d’une agression militaire algérienne.

 

Brahim Ghali reprend sa danse morbide sur une plaque chauffée

Désarçonner par ses multiples déboires sur la scène internationale, le chef des polisarien, Brahim Ghali, préfère la fuite en avant en proférant des menaces d’une reprise des armes contre la Mauritanie, le Secrétaire Général de l’ONU et le Maroc au cas où le poste-frontière d’El Guergarate n’es p

Les galonnés algériens et les polisariens aboient toujours

Il est entendu que les terropolisariens tentent, depuis peu, de redorer leur blason éculé suite aux multiples revers diplomatiques et aux manifestations quotidiennes dans les camps de la honte où sont séquestrés des centaines de milliers de sahraouis marocains et d’autres originaires des pays sub

Histoire : Hassan II, Mouammar Kadhafi et la participation de la Libye à la Marche verte

Les relations tumultueuses entre le Maroc, sous Hassan II et la Libye, sous Mouammar Kadhafi (7 juin 1942 - 20 octobre 2011) avaient été marquées par plusieurs faits historiques. Le conflit du Sahara occidental avait constitué la principale pomme de discorde entre les deux leaders. Retour sur certains incidents ayant marqué ces relations.

Subscribe to #Paix & Guerre