Le Maroc tend la main à l'Algérie. L'espoir est-il permis ?