Algérie : après la purge, à quoi s'attendre ?