Me. Hubert Seillan, avocat à la Cour d'appel de Paris et Observateur international du procès de Gdim Izik, reviendra sur son livre, "La Politique contre le Droit", dans lequel il déconstruit les allégations mensongères sur le procès de Gdim Izik, mais aussi sur la responsabilité de l'Algérie dans la situation dramatique des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf, sur laquelle le Comité des Droits de l'Homme des Nations Unies a exprimé ses préoccupations en 2018. Il nous livrera ensuite ses impressions sur la gestion de la pandémie de la #COVID19 par le Maroc. Lien vers les Observations finales du Comité des Droits de l'Homme sur le quatrième rapport périodique de l'Algérie : https://tbinternet.ohchr.org/_layouts... Communication de l'ONG Il Cenacolo sur le cas de la disparition de M. Ahmed Khalil : https://documents-dds-ny.un.org/doc/U...