Dans ce nouvel épisode du Sahara Debate, M. Hammada El Baihi, Président de la Ligue sahraouie pour la Démocratie et les Droits de l'Homme, nous livre un témoignage saisissant sur la réalité des camps de Tindouf sous la chape de plomb de l'Algérie et du "polisario". Il relate ainsi sa déportation vers Cuba à l'âge de neuf ans, et témoigne du détournement systématique de l'aide humanitaire par l'Algérie et le "polisario". Pour le militant associatif, il est urgent que l'Algérie joue un rôle à la hauteur de ses responsabilités pour parvenir à une solution au différend régional sur le Sahara marocain sur la base de l'Initiative marocaine d'Autonomie.