Face à une série de victoires diplomatiques du Maroc, l’Afrique du Sud vient d’arraisonner un bateau transportant quelque 55.000 tonnes de phosphate marocain. Le navire, battant pavillon des Îles Marshall, acheminait la marchandise à destination d’un port néo-zélandais. C’est dire l’action « provocatrice de Pretoria, visant le Maroc », qui touche également l’Australie, pays dont le bateau bat pavillon, et la Nouvelle-Zélande, pays de destination du phosphate marocain, précise le journal Al Bayane.

 

La commercialisation et l’acheminement du phosphate marocain se font dans le strict respect du droit international et les bateaux reliant le Maroc et les pays de l’Océanie ont l’habitude de faire escale dans les ports sud-africains pour s’approvisionner en prévision d’un voyage en pleine mer qui dure de trois à quatre semaines.