Enregistrement de Radio Luxe:

 

Un retour à l’Union Africaine scellé par le discours royal devant les chefs d’Etat, porteur de plusieurs messages.

 

Entre autres, le Souverain a insisté sur la coopération sous-régionale, et sur l’importance de l’Union du Maghreb Arabe. Le Souverain a regretté de voir l’UMA comme « la région la moins intégrée du continent africain, sinon de toute la planète ». Alors que le commerce intra-régional s’élève à 10% entre les pays de la CEDEAO, et à 19% entre les pays de la SADEC, il stagne à moins de 3% entre les pays du Maghreb, a constaté le roi Mohamed VI.

 

Le Souverain a déploré par ailleurs que les pays du Maghreb sont à un niveau de coopération économique « très faible », au moment où la Communauté économique d’Afrique de l’Est avance dans des projets d’intégration ambitieux, et que la CEDEAO offre un espace fiable de libre circulation des personnes, des biens et des capitaux.