Le 42ème anniversaire de la Marche Verte et le 60ème anniversaire du Discours de M’hamid El-Ghizlane, qui sera célébré dans quelques semaines, constituent « deux événements historiques » et « chacun de ces deux moments fondateurs symbolise le pacte indéfectible d’unité nationale, scellé entre le Trône et le Peuple, pacte dont la clé de voûte est le Sahara marocain », a indiqué le Souverain dans Son Discours adressé lundi soir à la Nation.

 

Le Roi Mohamed VI a aussi réitéré la position ferme du Royaume, soulignant qu’aucun règlement de cette question n’est possible en dehors de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, et en dehors de l’Initiative d’autonomie. Par ailleurs, le souverain est revenu sur le nouveau modèle de développement des provinces du Sud du Royaume. Il ne doit pas être perçu uniquement sous un angle économique, mais en tant que projet de société cohérent… À cet égard le Roi s’est dit convaincu que les projets lancés et ceux qui seront mis en chantier vont permettre au Sahara marocain de se positionner comme un pôle économique intégré, de servir de trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine.

 

Le modèle de développement des provinces du Sud, comme projet de société qui vise aussi à favoriser l’épanouissement du citoyen et à préserver sa dignité… Et un modèle de développement qui  accorde une place particulière à la sauvegarde du patrimoine culturel et civilisationnel sahraoui, en prenant soin de la culture hassanie. Et en rendant hommage aux artistes, aux intellectuels et aux créateurs qui en sont les vecteurs.

 

Le souverain a aussi tenu à exprimer la fierté qu’inspirent les Forces Armées Royales et les forces de sécurité, toutes catégories confondues, pour leurs efforts, leurs sacrifices, et leur mobilisation constante à défendre, l’intégrité territoriale du pays et à préserver sa sécurité et sa stabilité.