Emission de Luxe Radio:

C’était sans doute le moment le plus attendu de ce 28ème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement africains sous la coupole de l’Union africaine à Addis-Abeba. Le Roi Mohamed VI a prononcé hier un discours, marquant ainsi le retour du Royaume au sein de l’organisation.

 

« Il est beau, le jour où l’on rentre chez soi, après une trop longue absence ! Il est beau, le jour où l’on porte son cœur vers le foyer aimé ! L’Afrique est Mon Continent, et Ma maison. Je rentre enfin chez Moi, et vous retrouve avec Bonheur. Vous M’avez tous manqué ». C’est avec cette phrase que le souverain a débuté hier son allocution. Par la suite, toujours devant les chefs d’Etat et de gouvernement africains, le Roi a estimé que le retrait du Maroc de l’OUA à l’époque était nécessaire, avant de revenir ensuite sur les différents accords  signés par le Royaume avec les différents pays africains depuis 2000, précisant que leur nombre a doublé en comparaison avec la période entre 1956 et le début des années 2000. Le projet du gazoduc avec le Nigéria et l’aide à l’agriculture africaine ont également figuré dans les axes de ce discours.

 

Sur le volet politique, le Souverain a évoqué l’aide à la sécurité et à la stabilité de l’Afrique et l’aide du Maroc pour un vrai leadership du continent africain. Enfin le roi Mohamed VI a insisté sur l’importance de faire revivre l’Union maghrébine. Pour lui, la flamme de l’UMA s’est éteinte car la foi des intérêts communs a disparu.