Enregsitrement LuxeRadio:

Hier, tôt dans la matinée, le Ministère de l’Agriculture et  de la Pêche Maritime a publié un communiqué plutôt menaçant envers l’Union Européenne.

 

Sur un ton ferme et presque jamais vu auparavant, le texte officiel rappelle que les deux parties je cite, « sont liées par un accord agricole dont l’application est effective sur le territoire du Royaume du Maroc », et que « la Commission Européenne ainsi que le Conseil Européen ont la responsabilité de neutraliser les tentatives de perturbation par des positions et un discours clairs et cohérents avec des décisions que ces instances ont, elles-mêmes, portées et adoptées ». Autrement dit, l’alternative est claire, selon le communiqué, l’intérêt du Maroc pourrait « se détourner au profit d’une accélération de partenariats initiés dans des pays et régions diverses notamment la Russie, la Chine, l’Inde, le Japon, les pays du Golfe ainsi qu’auprès de nos voisins africains ».

 

Selon nos confrères de Telquel, la publication de ce communiqué a lieu alors qu’un représentant de la diplomatie marocaine est attendu cette semaine à Bruxelles pour des négociations relatives à l’applicabilité des accords agricoles.