Le Maroc a connu ces dernières années d’importants bouleversements, au niveau national autant qu’international. Au niveau national, les dernières élections législatives, en plus de démontrer le vide idéologique abyssal qui caractérise notre scène politique actuelle, avec la fin définitive, et désormais actée du clivage gauche-droite, elles ont également eu le mérite de mettre en avant, l’inexistence d’une mouvance politique, capable de fédérer les marocains dans leur majorité.