L’avocat Mohamed Chakib qui dirige le collectif de défense des familles des victimes de Gdeim Izik a dénoncé ce lundi 13 mars les provocations irresponsables d'un avocat français, lors de la reprise du procès. Les images.

 

C’est devenu une surréaliste «ligne de défense». Les avocats des bouchers de Gdeim Izik font tout pour que le procès n’avance pas d’un iota.

 

L’un des avocats français, et ce n’est pas la première fois, multiplie les provocations à l’égard de la cour, des familles des victimes et de leur défense.