Le procureur général près la Cour d'appel de Rabat, Moulay Hassan Daki, a dénoncé les agissements de 3 avocats étrangers qui ont entaché la reprise, ce lundi, à Salé, du procès en appel des 23 accusés du camp de Gdeïm Izik de Laâyoune, où 11 membres des forces de l'ordre ont été tués en 2010.