Extrait de luxeradio.ma:

Un des principaux responsables du pouvoir vénézuélien, rapporté par le Figaro, a affirmé mercredi qu’un militaire, membre de la Garde nationale du Venezuela, avait été tué par des manifestants de l’opposition. Un adolescent est également décédé de ses blessures après avoir été touché à la tête par les tirs d’un groupe d’inconnus à moto qui visaient un rassemblement d’opposants à San Bernardino, dans le nord-ouest de Caracas. Au total, huit personnes ont été tuées depuis le début de l’actuelle vague de manifestations anti-Maduro, le 1er avril.

 

Des foyers de violence subsistaient mercredi en fin de soirée dans plusieurs secteurs de la capitale et dans d’autres villes. L’opposition, qui veut que M. Maduro quitte le pouvoir et réclame des élections anticipées. Par ailleurs, selon plusieurs autres sources médiatiques, des milliers de personnes se trouveraient actuellement au bord des frontières pour fuir l’insécurité et la misère qui règne dans le pays, notamment pour se diriger vers le Brésil voisin.